AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lucky or Unlucky...? [Finish]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lucky Dangan
Psychotique maniaque depressif
avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 26/10/2014

MessageSujet: Lucky or Unlucky...? [Finish]   Dim 26 Oct - 19:11

Lucky
❝L’espoir fait vivre…❞


    ■ Prénom: Lucky
    ■ Nom: Dangan
    ■ Surnom(s:) Unlucky, Hope.
    ■ Âge: Dix-neuf ans.
    ■ Groupe: Psychose maniaque dépressive, forme circulaire, mixte
    ■ Orientation: Bi avec une préférence pour les hommes.
    ■ Poste ou Métier: Surveillant, Gérant d’un marché national légale et illégal.
    ■ Classe sociale: Riche je suppose ?
    ■ Localisation(s:) Là où se trouve le travail.


    ■ AVATAR: Feat :  Nagito Komaeda FROM Dangan Ronpa 2 : Goodbye Despair


Lucky or Unlucky ?
❝Le désespoir nous envahis…❞


Vous m’observer, je vous obsède.
 


Lucky est jeune. Lucky est fort. Lucky est beau.

Il n’impose pas particulièrement, il n’est pas particulièrement visible ni incroyable. A première vue, on le qualifierait même de personne « banale ». Sourire presque permanant aux lèvres, mains au fond de ses poches, il émane de lui un trop plein de bonnes ondes. Un optimisme permanent gravée sur un visage qui, après quelques tête à tête, perd toute sa candeur.

Derrière le voilage de cheveux blanc, le sourire agréable servis sur un plateau et tout naturel, on peut apercevoir le pire. Les deux yeux gris acier, comme composé de cercle emboités les uns dans les autres, qui vous observe. Calmement, normalement. Et puis, au détour d’une phrase, c’est comme si quelque rouage c’était mis à tourner. Et les yeux prenne cette teinte ensorcelante, sphérique, comme si eux aussi c’étaient mis à tourner.

Vous n’aviez pas vu, avant ce mot, vous n’aviez pas remarqué les formes rouges à l’aspect étrange gravé sur le long trench-coat, le-t-shirt, et le sang qui perle de sa main gauche. Et maintenant, vous avez la désagréable impression, ce sentiment suintant de peur. Comme si tout votre être voulait vous éloigner de cette personne. Elle vous terrorise.

Ses mimiques, ces gestes, son intonation, le mouvement de ses vêtements sur l’air. Un sentiment de décalage, et d’insouciance mal-calqué sur un faciès, une peau suintant la démence. Et étrangement, c’est ce qui le rend beau. Car bien qu’il soit jeun et grand de son mètre-quatre-vingt, il est aussi bien développer. Une musculature efficace, toute en finesse et en efficacité. Des cicatrices profondes ornent chacun de ses membres. Dont une sur son ventre. Trace d’un vieil empalement…

Attirant, et agréable. Fascinant et envoutant.

Du moins, quand il ne vous parle pas de chose glauque.




Ma tête va très bien, merci.


Pensez-vous que le gardien de cette académie soit un surveillant normal ?

Bien sûr que non ! Et Lucky est loin d’être comme les autres.

Il sait tout faire, ou presque. Ce garçon s’occupe de tout ce qui peut être tâche ingrate, et travaux nécessaire. Le nettoyage, la tenue des lieux, la bouffe au réfectoire, l’entretien des jardins…les seuls choses qu’il ne peut faire étant vraisemblablement le travail des professeurs et du personnel hospitaliers à certain degrés. Qui repasse vos draps, et fait en sorte que l’eau soit toujours chaude et la bouffe comestible à votre avis ? Cela touche également les commandes de nourritures, et l’entretient des chambres. Monsieur est un véritable homme à tout faire, et en plus de ça, il est serviable.

Cet homme est un véritable soleil, et le moindre service étant dans ses facultés et pouvant aider à votre bien être, il l’accomplira. C’est un drôle de personnage vantant l’espoir et la chance à tous et toutes, ayant du mal à s’énervé d’un naturel calme et enjoué. Farceur même, et très accomplis et sérieux dans son travail. Quelqu’un de relativement épanoui dans son environnement, et même, dans tout type d’environnement. Faculté d’adaptation, intelligence car il est loin d‘être bête, mais aussi différence.

Car pour sûr, s’il possède l’âge d’un étudiant, voire moins, il sait faire comprendre son statut de personnel. Et à ceux qui ne respectent pas les règles, gare. Plus que simplement vous pourrir la vie pour un temps, il pourrait aussi utiliser des manières plus…drastique. Tout en souplesse, ce type peut être comparé au jouer de flute de Hamelin. Un vrai tisseur de toile. Et une fois englué, il vous dévore.

Manier les armes, c’est aussi une de ses qualités. De la faux au fusil de précision, il vaut mieux éviter de lui mettre quelque chose de dangereux entre les mains. Encore heureux qu’il n’ait accès qu’aux outils de jardinage, qu’il prend soin d’enfermé après chaque utilisation. Après tout, s’il n’a pas accès au sous-sol, les passes partout et les clés de l’école sont entre ses mains.

Mais avant d’être un des principaux piliers de l’entretient et du bien-être des étudiants, c’est un surveillant. De jour, comme de nuit. Le chien de garde du Directeur, le chien de garde de l’académie. Tel un cerbère enchainé, montrant les crocs, et déchirant tout ce qui passe sur son territoire. Le jour, il s’assure que rien ne trouble l’ordre plus ou moins établie, la nuit…il se mêle à la masse des déments, et veille. Encore et toujours, dormant d’un œil. Et surtout, il tue tous les indésirable, tronçonneuse en main. C’est son travail.

Le premier sorti de sa chambre croissant son chemin, peut probablement jouer à pile ou face.
Le dément n’est pas agressif à proprement parler, mais Lucky est également celui qui creuse les tombes, et fait fleurir les plantes dans le jardin. Un corps en décomposition étant un engrais incroyablement efficace. Fils de thanatopracteur, il a un intérêt tout particulier pour la mort, et la connais mieux de personne.

Faire mal, torturer durablement, tuer, mutilé, saigné, détruire, atteindre à la psyché du patient…il sait faire. Il a appris.

La maladie, il la gère. Il la gère même très bien, vie avec, dans une joie non feinte. Pourquoi ? Car à sa naissance même, il était déjà atteint de neurodégénérescences. Chose qui dans tous les cas, aurait entrainé les facteurs actuel. La seule chose inexplicable chez ce taré de Lucky, c’est probablement sa fascination pour l’espoir. Un espoir qui n’existe pas en lui, car il est vide. Aussi plat que la surface d’un lac. Lancé une pierre, et les échos produit ne seront que peu de changement dans sa façon d’agir.

Dans ses phases de folie, il semble que le désespoir qui l’habite, est contagieux. Mais, une fois de retour à la normal, cet enfant étrangement chanceux, voudra vous convaincre que l’espoir dort en vous. Étrange contrebalancé qui fait le sens même de l’existence de Lucky.



GET YOUR PEN!
❝Je susi un artiste…et tu es mon pinceau.❞

Stupide existence…
 


Lucky, n’est pas chanceux. Ou disons plutôt, que son cercle de fortune tourne sans cesse en tous sens, sans aucun lien logique avec les évènements.

Née un trente et un Décembre d’une mère richissime par son travail de fossoyeur, et d’un père un peu placés sur la bouteille avec son boulot de thanatopracteur, il a eu une vie faste et facile. Il faut toujours des gens pour creuser des trous sur les côtés, et bien que le travail soit ingrat, il est plus que productif. Le cliché du gardien du cimetière vivant pauvre dans un coin de terre, près des tombes, fut évidemment inversé dans cette situation. La nourriture ne manqua jamais, le toit au-dessus de sa tête fut toujours présent, et son éducation fut également complète.

C’est dans son adolescence que son talent pour le travail fut d’ailleurs, éveillé. Le garçon découvrit très vite que dès qu’il s’intéressait à quelque chose et bossait un peu dessus, l’aptitude lui appartenait. Définitivement. Les chiffres, les lettres, les travaux physiques, rien ne lui échappait. Cette capacité l’entraina dans un déni total de lui-même. Plus rien ne l’intéressa, la saveur de toute chose disparus et pour échapper à cela, il s’engouffra de l’autre côté du miroir. Teinté de sang, de violence. Pendant un temps, cela le fascina. Pendant que ses parents lui préparaient le terrain dans le commerce funéraire, il prit en main d’autres métiers.

Coup de piston après coup de piston, il avança dans les deux camps, Sud et Nord, appris autant à suer en nettoyant les égouts qu’à être un parfait majordome. Cuisinant des merveilles alimentaires, pour tout de suite après, s’instruire dans le commerce de l’opium. Se salissant les mains, pour soigner des malades après. Rapidement, les adultes se rendirent compte que le jeune Lucky, était probablement bien plus vieux que son apparence physique ne le laissait croire.

Quand ses parents passèrent le flambeau, profitant de leurs retraites jeunes, il était déjà riche. Les morts sont une ressource illimitée et toujours rentable. C’est ce qu’il apprit. Le reste de ses activités illégales firent le reste, et ce fut plus qu’une entreprise qui se fit, mais un véritable marché organisé des deux côtés du miroir.

Pourquoi n’est-il toujours pas mort en ce cas ? A cause de sa réputation qu’il continue à entretenir. Un malade mental complétement obnubilé par le sang. Et oui, fascinée par la mort depuis petit, notre gaillard à la bonne habitude, entre deux dépression, d’aller jouer au faucheur dans les rangs adverse. Connu comme un pion, personne ne sait véritablement que le petit gars qui creuse les trous des fossés et vie dans un appart au-dessus d’un bar, et le régent d’un empire.

Une chance.

Et une malchance. L’argent s’entasse, mais cela ne tue pas son ennui. Dépression, crise de nerf, fatigue quotidienne et business à gérer, le prive de sommeil. Accentue sa folie, rajoute une fascination pour la viande humaine, et les tronçonneuses. Alors…un jour…il a lâché prise. Il avait besoin d’air ! De jeter ses préoccupation à la mer, et de se consacré à sa passion.
Le sang. Le sang et sa propre folie.

Le crime parfait, c’est son but. Sa raison de vivre. Qui aurait réussi à tuer l’increvable gamin ? Personne ne pourrait jamais le savoir, et combien mourraient pour cet affront ? Cette idée le faisait bander.

Décidant de couler son monde avec lui, un jour, il fit l’horreur. Transperçant ses mains et ses pieds de couteaux, tranchant ses bras et ses jambes d’une lame à crochets, il faillit commettre l’irréparable. Son ventre garde une belle trace de coupure venant de la lance qui faillit l’empaler.

Ce fut un employé fossoyeur qui le stoppa. L’attachant, le gardant en vie tout le temps de sa « crise ». Il lui fallut un mois pour se remettre de la perte de sang subit. Une fois remis, il laissa les sous-décisions de l’entreprise entre les mains de son « sauveur » et partit travailler à l’académie. Décidé à prendre son pied définitivement. Dans un bain de sang.





I'M OVERBOOKED!


    ✜ Pseudo: Shikiz
    ✜ Age: J’en ai un. C’est déjà cela.
    ✜ Sexe: J’en ai un aussi. Bonne nouvelle, non ?
    ✜ Suggestion: J’ai confiance. Y a du potentiel.
    ✜ Comment avez-vous connu le forum ?: Ciel Ciel…j’ai connu le forum en levant les yeux au Ciel. ^^
    ✜ Plus: On va voir si j’ai offert Nagito au diable.x)


Dernière édition par Lucky Dangan le Jeu 30 Oct - 19:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akihide Naomira
Director Of The Insanity
avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Lucky or Unlucky...? [Finish]   Dim 26 Oct - 23:22

J'ai quelques petits soucis pour ta fiche chérie,
S'il est gardien il ne travaillera que dans la partie en sous sol et il n'aura les clés seulement de la partie sous-sol justement. Change ça et tout sera bon.
Il faudra que tu fasses ta demande de logement et aussi ton recensement

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reignofmadness.forums-actifs.net
Lucky Dangan
Psychotique maniaque depressif
avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 26/10/2014

MessageSujet: Re: Lucky or Unlucky...? [Finish]   Jeu 30 Oct - 19:27

Yosh ! Désolé du retard, j'étais assez occupée. ^^"

J'ai fait ma modification, si ça ne marche toujours pas, n'hésite pas à me le dire. =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akihide Naomira
Director Of The Insanity
avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Lucky or Unlucky...? [Finish]   Mer 5 Nov - 16:09

Validé chérie

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reignofmadness.forums-actifs.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lucky or Unlucky...? [Finish]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lucky or Unlucky...? [Finish]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Heartbreaker version girl [Finish]
» unlucky day--'
» [Finish] Because I love you ... Athens [Caly' & Alecto]
» you here to finish me off, sweetheart ?
» Lucky Light

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Présentations :: Présentations validées :: Personnel-
Sauter vers: