AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 First Meet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Klaus Mizumaki

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 31/05/2011
Age : 26
Localisation : Campus

MessageSujet: First Meet   Dim 4 Mar - 17:13

Est-ce que j’allais m’en sortir ? J’en étais pas si sûr. J’avais du mal à suivre en cours. La barrière de la langue était encore bien présente. Certes je pouvais me faire comprendre de mes camarades mais pour le reste, le japonais était pour moi une épreuve de force. Je n’arrivais pas à mémoriser à la fois les hiragana, les katagana et les kanjis. Et en plus il fallait rajouter toutes les conjugaisons et ainsi de suite. Autant je m’en sortais dans les matières scientifiques, autant pour la littérature je vivais l’enfer. Les professeurs ne semblaient pas vouloir comprendre. Ou alors ils ne pouvaient rien faire d’autre je ne sais pas. Du coup si je voulais suivre je n’avais pas trop le choix, je devais redoubler d’efforts. Et ça impliquait de bosser en dehors des cours. De beaucoup travailler. Sauf que l’internat n’était pas trop adapté à ça. Du moins notre internat, je ne sais pas trop comment c’est du côté riche mais au sud si on veut du calme, cela relève parfois de l’impossible. Pour me concentrer un peu plus, je faisais donc le mur avec mes cours pour trouver une salle de classe afin d’être au calme. Surtout que j’avais du mal avec la prononciation et je ne pouvais pas apprendre à voix haute sans recevoir des critiques des autres élèves. Et ça m’énervait au plus haut point. Mais je ne pouvais pas perdre du temps à m’occuper d’eux. Surtout si cela pouvait me faire renvoyer.

Alors voilà, je me retrouvais chaque nuit dans une salle de cours, à parler seul pour pouvoir mieux m’en sortir. Bon ça marchait pas trop mal mais c’était pas glorieux non plus. Puis je devais faire attention à me faire attraper. Je violais clairement le couvre-feu et je ne tenais pas spécialement quelles étaient les sanctions pour ce genre de choses…

_________________
Let the bodies hit the floor ~ It smells gunpowder
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucy Niikura
Petit papillon aux ailes broyées
avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 07/06/2011

MessageSujet: Re: First Meet   Dim 4 Mar - 17:36

Je me baladais encore en pleine nuit, comme à mon habitude le son de « forever down » dans les oreilles. Cette chanson apaisait mon anxiété même si de toute évidence elle renforçait ma dépression. Je déambulais dans la cour fixant les étoiles cela me faisait voyager hors de ma chambre capitonnée. Je regardais donc le ciel illuminé par les merveilleux éclats des étoiles lorsque mon regard fut attiré par une toute autre lumière, c’était celle d’une salle de cours. Curieuse, je me mis donc en tête de rejoindre cette salle pour voir qui pouvait bien être à l’intérieur à cette heure avancée de la nuit. J’espère juste que je ne croiserai pas Akihide, la séance de l’autre fois avec Uteki m’avait suffit, peut-être que se serait elle dans la salle, ma nuit ne serait que plus belle…

Je montais les marches lentement, sans faire de bruit au cas où je devrais m’enfuir. Arrivée devant la salle je regardai par la petite fenêtre dans la porte pour apercevoir un étudiant en train de s’entrainer au japonais. Je tournais donc la poignée pour entrer. Timidement je pénétrai dans la salle.


« Bonsoir, j’espère que je ne vous dérange pas. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Klaus Mizumaki

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 31/05/2011
Age : 26
Localisation : Campus

MessageSujet: Re: First Meet   Dim 4 Mar - 18:35

Trop plongé dans mon apprentissage, je n’avais pas entendu la personne arriver. Ce n’est que lorsqu’elle ouvrit la porte que je pris conscience qu’il y avait quelqu’un. Je fis volte-face, pensant avoir affaire à un enseignant ou un gardien. Mais je me trompais, en face de moi se trouvait une jeune fille. Elle était plus petite que moi, sans doute plus jeune aussi. Je ne la connaissais pas mais son visage me semblait familier. C’était perturbant. Je n’arrivais pas à savoir d’où je tirais cette ressemblance.

Mais là n’était pas la question, je n’avais pas le droit d’être ici et pour qu’elle se promène comme ça, elle devait avoir le droit elle. J’espérais qu’elle n’allait pas me dénoncer, sinon c’en était fini de mes cours du soir. Je me demandais qui elle était, ce qu’elle voulait. Mon esprit était submergé d’inquiétude et de questions en suspens. Pourtant, lorsque j’entendis sa voix, cela suffit à me calmer. A priori elle ne me voulait pas de mal non ?

« Non aucun problème. De toute façon je ne suis pas censé être là… Vous avez besoin de cette salle ? »

Etait-ce une étudiante ? Pourtant je ne l’avais jamais vue. Elle devait probablement être une élève du Nord. Pourtant il me semblait qu’eux aussi avaient un couvre-feu. Ou alors il s’agissait d’une étudiante avec un régime spécial. Je n’en savais rien…

« Je m’appelle Klaus Mizumaki je suis en première B, section sud et vous êtes ? »

_________________
Let the bodies hit the floor ~ It smells gunpowder
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucy Niikura
Petit papillon aux ailes broyées
avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 07/06/2011

MessageSujet: Re: First Meet   Dim 4 Mar - 18:51

« Non aucun problème. De toute façon je ne suis pas censé être là… Vous avez besoin de cette salle ? »

Lorsque le jeune homme me répondit je fus soulagé qu’il m’accueille mais avant que j’ai pu répondre il reprit la parole.

« Je m’appelle Klaus Mizumaki je suis en première B, section sud et vous êtes ? »

« Non je n’ai pas besoin de la salle, la lumière m’a juste intrigué. Moi je m’appelle Lucy Niikura je suis…euh comment dire… internée dans la partie sud. J’espère que je ne vous dérange pas ? »

J’esperai de tout mon cœur ne pas le déranger, je ne me sentais pas de rester seule ce soir et puis il avait l’air gentil et au moins je savais qu’il ne pouvait pas être malade donc je ne craignais rien, enfin c’est ce que j’espérai.

« Tu veux que je t’aide ? Euh ca ne te dérange pas que je te tutoie ? »

Peut-être ne voudrai –t-il pas me parler vu que je suis une internée, il aurait peut-être peur ou peut-être qu’il n’aurait tout simplement pas envie de parler à quelqu’un après tout il avait l’air méfiant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Klaus Mizumaki

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 31/05/2011
Age : 26
Localisation : Campus

MessageSujet: Re: First Meet   Dim 4 Mar - 19:13

Je sentis mes épaules se relâcher, ce n’était pas une surveillante, une déléguée ou qui que ce soit qui aurait pu me mettre dans le pétrin. Non c’était juste une jeune fille internée. Internée ? C’est vrai que les enseignants en avaient parlé, mais je ne savais pas trop ce qui se tramait là-bas. Pour dire vrai, je n’y tenais pas spécialement, j’en avais marre de toutes les suppositions plus improbables les unes que les autres des élèves. D’autant plus que cette fille avait l’air gentille. Je ne voyais pas pour quelle raison elle était internée.

« Ça ne me dérange pas du tout, au contraire, se vouvoyer c’était assez bizarre. Sinon oui je veux bien de l’aide, j’ai un peu du mal avec le japonais. Je suis originaire d’Europe centrale et je suis arrivé il n’y a pas si longtemps. »

Je remettais un peu en ordre mes notes que j’avais bousculé lors de son arrivée, cherchant sur quoi on pouvait bien travailler. Je tombais sur une feuille d’Histoire qui nous avait été distribué. La majorité des noms et lieux étaient écrits en kanjis et je ne pouvais pas les lire. Là-dessus, un coup de main m’aiderait beaucoup.

« J’ai du mal à comprendre ce texte, il y a des kanjis que je ne connais pas, tu peux m’aider ? »

En disant cela, j’approchais une seconde chaise près du bureau pour qu’elle puisse elle aussi s’asseoir elle aussi. Vu comme c’était parti, il allait me falloir un peu de temps pour pouvoir déchiffrer ce texte.

_________________
Let the bodies hit the floor ~ It smells gunpowder
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucy Niikura
Petit papillon aux ailes broyées
avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 07/06/2011

MessageSujet: Re: First Meet   Lun 5 Mar - 20:37

    « Ça ne me dérange pas du tout, au contraire, se vouvoyer c’était assez bizarre. Sinon oui je veux bien de l’aide, j’ai un peu du mal avec le japonais. Je suis originaire d’Europe centrale et je suis arrivé il n’y a pas si longtemps. »

    J’eus un soupir de soulagement en entendant ses mots, je le regardais un instant puis il commença mettre de l’ordre dans ses notes, j’eu un petit sourire qui se forma sur mon visage à cette vue. Etait-il maniaque ? Bon en tout cas il ne pouvait – être malade ceci était sur.

    « J’ai du mal à comprendre ce texte, il y a des kanjis que je ne connais pas, tu peux m’aider ? »

    Je me penchais donc sur son texte en m’asseyant sur une chaise près du jeune homme qui paraissait tout de même plus vieux que moi.

    « Aloooooors… Le texte parle de la seconde guerre mondiale mais je pense que tu avais du comprendre. Ce kanji veut dire Allemagne et celui-ci veut dire tranchée. » Dis-je en montrant du doigt les kanjis. « Tu comprends un peu mieux ? » J’inclinais la tête sur le côté en souriant tout en disant ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Klaus Mizumaki

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 31/05/2011
Age : 26
Localisation : Campus

MessageSujet: Re: First Meet   Lun 5 Mar - 21:07

Effectivement, tout cela semblait prendre un peu plus de sens. La seconde guerre mondiale. Le front allemand, la guerre de tranchées parfois, les embuscades surtout. On voit se développer de nouvelles techniques de combat que j’ai eu l’occasion de découvrir de mon côté aussi. La guerre, un des bas-fonds de l’humanité. J’y ai plongé moi aussi, jusqu’à ce que j’y mette brutalement fin tout comme la vie de ma sœur…

« Oui je comprends mieux. Mais par contre celui-là doit vouloir dire infanterie non ? »

Ça devait être ça. Si on regardait un peu le contexte, c’était le plus logique. Quelle idée d’aborder ce genre de sujet. Je ne vois pas trop l’intérêt de parler des différentes stratégies militaires. Ce cours me faisait penser à une réflexion que j’avais déjà eue auparavant.

« N’empêche c’est bizarre, on nous apprend l’Histoire pour éviter que ses pires moments se répètent, pourtant cela ne marche jamais. Déjà la première guerre mondiale était la « der des ders » pourtant il y a eu la seconde, avec son lot de victimes et la troisième qui n’est pas encore terminée partout. L’Homme ne sait pas apprendre de ses erreurs. Il cherche toujours à s’imposer le pire. »

Je venais de plomber l’ambiance là. C’est pas cool pour une première rencontre, je m’empressais donc d’ajouter :

« Désolé, c’est rien, je remue juste de vieux souvenirs. Mais bon maintenant je suis là c’est ça qui compte non ? »

Oui, ça devait être ça

_________________
Let the bodies hit the floor ~ It smells gunpowder
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucy Niikura
Petit papillon aux ailes broyées
avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 07/06/2011

MessageSujet: Re: First Meet   Lun 5 Mar - 21:25

    « Oui je comprends mieux. Mais par contre celui-là doit vouloir dire infanterie non ? »

    Je le regardais un instant il semblait bien comprendre le japonais mis à part quelques lacunes mais il se débrouillait bien j’étais contente pour lui.Je souris à nouveau ce qui était rare je dois dire.

    « C’est bien tu t’en sors pas si mal que ça ! »

    Puis il reprit la parole.

    « N’empêche c’est bizarre, on nous apprend l’Histoire pour éviter que ses pires moments se répètent, pourtant cela ne marche jamais. Déjà la première guerre mondiale était la « der des ders » pourtant il y a eu la seconde, avec son lot de victimes et la troisième qui n’est pas encore terminée partout. L’Homme ne sait pas apprendre de ses erreurs. Il cherche toujours à s’imposer le pire…Désolé, c’est rien, je remue juste de vieux souvenirs. Mais bon maintenant je suis là c’est ça qui compte non ? »

    « Oui tu as raison… Dis… J’ai une question assez délicate mais… Tu as fait la guerre non ? Ca se voit à ta façon d’en parler… Dis moi si mes questions te dérange, je suis parfois indiscrète pardon… » Je baissais la tête en guise de pardon, je me demandais même pourquoi je venais de le questionner à propos de ça je me sentais nulle…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Klaus Mizumaki

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 31/05/2011
Age : 26
Localisation : Campus

MessageSujet: Re: First Meet   Lun 5 Mar - 21:57

Je me crispais. Je ne l’avais pas vue venir celle-là. Je ne pensais pas que quelqu’un le remarquerait. J’en avais pas parlé et même si mes habitudes de jogging matinal et autres pouvaient être un peu étranges, je ne pensais pas que quelqu’un ferait le lien. Ça devait leur sembler trop improbable. Enfin il fallait croire que non.

« Oui j’ai été soldat. Pendant 4 ans à peu près. Enfin soldat c’est un grand mot, j’assassinais juste des gens du plus loin possible sans prendre trop de risques, j’ai rarement été sur un champ de bataille. Non on me demandait plus de m’infiltrer »

Je la regardais. Elle avait l’air de regretter d’avoir posé cette question. Cela me détendit un peu, se souvenir n’était pas toujours agréable et même un an après avoir arrêté, j’avais encore des cauchemars. Pourtant lui en parler à elle ne me dérangeait pas. Même si ce n’était pas la grande joie, ça allait. J’avais l’impression de m’alléger d’un poids qui me suivait depuis un trop long moment.

« Mais ne t’en fait pas, ça ne me gêne pas d’en parler. Même si je ne suis pas fier, ça reste mon passé et je dois l’accepter comme il est. D’ailleurs ça fait du bien de me confier, j’en avais pas vraiment eu l’occasion jusqu’à maintenant. »

Je la regardais. Elle aussi devait avoir ses secrets, après tout c’était une internée, mais je ne voyais pas pourquoi. Elle était calme, gentille et agréable. Alors pourquoi ? Je n’osais pas lui demander. Je ne voulais pas lui imposer ça alors que je la connaissais à peine. Pourtant j'avais envie de savoir, je ne sais pas pour quelle raison. Aussi lui demandais-je

« Et toi, comment tu t'es retrouvée là ? »

_________________
Let the bodies hit the floor ~ It smells gunpowder
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucy Niikura
Petit papillon aux ailes broyées
avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 07/06/2011

MessageSujet: Re: First Meet   Mar 6 Mar - 17:19

    « Oui j’ai été soldat. Pendant 4 ans à peu près. Enfin soldat c’est un grand mot, j’assassinais juste des gens du plus loin possible sans prendre trop de risques, j’ai rarement été sur un champ de bataille. Non on me demandait plus de m’infiltrer »

    Je restais silencieuse un instant, j’avais effectivement vu juste il avait été une sorte de soldat. C’était triste, il avait l’air jeune. Je ne savais pas vraiment comment réagir mais alors que je pensais silencieusement Klaus reprit la parole.

    « Mais ne t’en fait pas, ça ne me gêne pas d’en parler. Même si je ne suis pas fier, ça reste mon passé et je dois l’accepter comme il est. D’ailleurs ça fait du bien de me confier, j’en avais pas vraiment eu l’occasion jusqu’à maintenant. »

    Au moins il acceptait son passé, je ne pouvais pas en dire autant pour mon cas personnel. Je sentis ensuite son regard se poser sur moi ce qui me fit légèrement rougir, je n’avais pas l’habitude qu’on me regarde et cela me gênait toujours lorsque quelqu’un le faisait, ce soir ne dérogerait pas à la règle. Je ne supporte plus qu’on me regarde depuis le jour où Akihide à poser ses yeux et ses mains sur moi. C’est idiot d’avoir cette réaction mais je n’arrivais pas à passer outre… C’est alors qu’il me posa une question.

    « Et toi, comment tu t'es retrouvée là ? »

    Mes muscles se raidirent d’un coup, comment pouvais-je lui expliquer que c’était de la faute au directeur de cette école ? Je ne savais pas mais c’est alors que ma voix sortit de ma bouche sans que je puisse me contrôler.

    « En fait si je suis là c’est en partie à cause du directeur… Je commençais à sombrer dans la folie lorsqu’il à comment dire… ajouter la sienne à la mienne… il m’a fait bon nombre de choses atroces mais je ne pense pas que tu veuilles en entendre d’avantage, après tout on ne se connait pas depuis longtemps. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Klaus Mizumaki

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 31/05/2011
Age : 26
Localisation : Campus

MessageSujet: Re: First Meet   Mar 6 Mar - 19:08

C’est bien ce que je pensais, je n’aurais pas dû lui demander. J’étais mal à l’aise de devoir lui laisser revivre tout ça. Décidément, je manquais de tact. Je devais réapprendre à avoir des interactions plus saines, normales. Les vieux réflexes étaient encore là…

« Je suis désolé, je n’aurais pas dû te le demander, ça doit te rappeler des choses que tu préférerais oublier… »

Malgré tout le temps, malgré toutes les fois où j’avais vu ça, je ne comprenais pas comment quelqu’un pouvait infliger autant de sadisme. Cet homme, ce directeur était juste un porc. Il me rappelait les bas-fonds de ma guerre, ces moments où l’humanité n’était même plus l’ombre d’elle-même. Ces instants pour lesquelles j’avais dû tuer ma sœur, pour les lui épargner. Pour lui laisser encore son innocence et sa pureté. Comment pouvait-il oser ? Mes poings se refermèrent, mes ongles se plantant dans ma chair dans une vaine tentative de me calmer. Comment pouvait-il oser faire ça ? Alors qu’il était censé représenter la stabilité et la droiture que devaient suivre les élèves. De quel droit ? Décidemment ce monde-là était peut-être aussi pourri que l’ancien.

Non, je devais me calmer, ne pas laisser la rage monter, ne pas perdre le contrôle. Je ne voulais pas revenir à ce que j’étais autrefois. Sinon je me perdrais. Sinon je finirais comme eux. Et ça c’était hors de question. Je ne voulais pas suivre leurs règles. Doucement, oui voilà, calme ta respiration, pose-toi, essaye de te détendre, relâche ta main, vide ton esprit, ne te perds pas dans tes pensées. C’est mieux, tu vois ? Tu peux le faire.

« Pardon, je me suis emporté, c’est juste ce genre de choses, ce genre de comportement, je ne pourrais jamais l’accepter… »

Mais pourquoi ne se révoltait-elle pas ? Peut-être n’en avait-elle pas la force. Peut-être pensait-elle que cela ne mènerait à rien. Qu’il avait trop d’influence. C’était possible. Dans ce genre de situation, il est parfois compliqué de faire bouger les choses. Du moins si l’on passait par les voies classiques ou du moins légales…

_________________
Let the bodies hit the floor ~ It smells gunpowder
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucy Niikura
Petit papillon aux ailes broyées
avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 07/06/2011

MessageSujet: Re: First Meet   Jeu 8 Mar - 17:22

    «  Je suis désolé, je n’aurais pas dû te demander, ça doit te rappeler des chos que tu préfèrerais oublier… »

    Je le sentais visiblement mal à l’aise, je m’en voulais quelque part après tout j’aurai très bien pu ne pas répondre à sa question mais d’un côté même si cela me faisait souffrir d’en parler de l’autre cela m’apaisait que quelqu’un puisse partager mon secret. Les seuls à être au courant jusqu’à présent était la Hinako, Uteki et bien évidemment Akihide. Malgré ce fardeau qui pesait sur mes épaules je me sentis tout à coup plus légère, comme si un poids venait de quitter mon corps pour un moment.

    Je posais mon regard sur lui, il serrait les poings. Pourquoi cela l’atteignait autant? Il avait dû voir pire durant la guerre, certainement bien pire… Mais alors que j’essayais de capter je ne sais quoi dans son regard il reprit la parole.


    «  Pardon, je me suis emporté, c’est juste que ce genre de choses, ce genre de comportement, je ne pourrai jamais l’accepter… »

    «  Je sais c’est dur d’accepter ce genre de chose mais pour tout dire cela m’a fait du bien d’en parler même si tu as deviné seul de ce dont je parlais… Merci encore. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Klaus Mizumaki

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 31/05/2011
Age : 26
Localisation : Campus

MessageSujet: Re: First Meet   Dim 11 Mar - 22:02

Elle me remerciait. Je ne comprenais pas vraiment pourquoi. Peut-être était-ce un de ces moments où j’étais vraiment utile à quelqu’un, que je l’aidais. Je ne pouvais y croire. On me donnait une seconde chance. A moi, après tout ce que j’avais fait. C’était juste trop beau. Je ne comprenais même pas pourquoi.

« Merci à toi aussi aussi, j’ai rarement l’occasion de parler de mon passé. Et encore moins qu’on l’accepte et qu’on ne me juge pas dessus. »

Soudain j’entendais un bruit de pas dans le couloir. Je regardais ma montre. Merde, j’étais resté trop longtemps. Surement un gardien qui faisait sa ronde. Si on se faisait attraper c’était fini. Pour moi ce serait probablement un blâme, mais pour elle je ne connaissais pas les sanctions mais ça ne devait pas forcément être des plus joyeux.

« Il y a quelqu’un qui arrive. Comme tu dois t’en douter je n’ai pas le droit d’être dehors à cette heure-là. Il faut que j’y aille. Désolé. Merci pour les cours et pour la discussion, j’essayerais de te revaloir ça. »

Je me dépêchais de ranger mes affaires. Je me précipitais vers la sortie en lui faisant un dernier sourire. Sur mes lèvres un dernier message silencieux « à bientôt » avant que j’éteigne la lumière et que je sorte de la salle. Je passais au pas de course devant le surveillant, sans prendre la peine de voir qui c’était. Ça m’évitait aussi de voir son visage. Deux mètres plus loin, je sautais par une fenêtre que j’avais laissée ouverte à l’occasion. Ce n’était que le premier étage, rien de bien effrayant quand on avait l’habitude…

_________________
Let the bodies hit the floor ~ It smells gunpowder
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akihide Naomira
Director Of The Insanity
avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: First Meet   Jeu 22 Mar - 17:46

    Comme à peu près chaque soir je faisais la ronde dans le lycée. Généralement les élèves se cachaient lorsqu’ils voyaient que quelqu’un arrivait, surtout quand ils me connaissent. M’enfin au moins j’aurai quelque chose à me mettre sous la dent. Certes ce n’était pas un interné, qui est en général plus robuste sous la torture mais au moins ce jeune homme m’occupera.

    C’était un jeune blond, je crois que je l’avais déjà vu d’ailleurs. Un jeune homme qui s’appelait… Hum… Klaus si je ne m’abuse. Il avait été un soldat pendant la guerre ce qui me paru bien intéressant. Oh oui ce soir j’allais m’amuser…

    Je le voyais courir, se hâtant pour aller je ne sais où, peut-être pour rejoindre sa chambre car il savait qu’il n’avait pas le droit de se trouver dans les locaux, à part s’il voulait tomber sur l’un de mes toutous d’interné.

    Je marchais tout de même d’un pas rapide, il fallait que je le rattrape. Arrivé à quelques mètres je tendis le bras pour attraper par le col l’étudiant. Il fut quelques peu surprit, surement pensait-il qu’il ne se ferait pas pincer.

    « Alors qu’est ce qu’on fait là, tu ne sais pas que c’est dangereux de trainer par ici la nuit ? » J’affichais un grand sourire, pensant aux choses que j’allais bien pouvoir lui faire

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reignofmadness.forums-actifs.net
Klaus Mizumaki

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 31/05/2011
Age : 26
Localisation : Campus

MessageSujet: Re: First Meet   Jeu 22 Mar - 18:50

Mon sang se glaça, finalement je m’étais fait attraper. J’étais stupéfait, c’était la première fois depuis un long moment que quelqu’un arrivait à me suivre et même pour le coup à m’immobiliser. Ma chemise faisait pression sur ma gorge, m’empêchant de respirer confortablement. J’avais l’impression d’être une proie prise au piège. Pourtant il n’y avait pas de raison de s’inquiéter autant non ? C’était juste un couvre-feu, ce n’est pas comme si j’avais fait quelque chose de foncièrement mal. Alors pourquoi je sentais cette aura glaçante derrière moi ?

Il fallait que je me calme, dans mon état je n’arriverais à rien. Je forçais mes muscles à se détendre, expirant un long moment. Il suffisait que je m’excuse, ça calmerait déjà les choses en partie.

« Je suis désolé Monsieur, j’étais juste allé dans une classe pour pouvoir réviser mes cours, il y a trop de bruit à l’internat, c’est impossible de travailler. Je vous présente mes excuses. »

Merde, mon rythme cardiaque recommençait à s’accélérer. Ce n’était pas bon. Puis j’étais vraiment dans une mauvaise position. Il était juste derrière moi et il ne m’avait pas lâché. J’étais obligé de me reculer pour ne pas suffoquer. Et puis c’était soit un surveillant soit un membre de l’administration, je ne pouvais pas faire n’importe quoi non plus. Tenter une prise pour me dégager c’était pas le mieux auquel je pouvais penser. Je ne pouvais qu’attendre la suite. C’était frustrant. J’avais l’impression de m’être fait avoir comme un bleu

_________________
Let the bodies hit the floor ~ It smells gunpowder
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akihide Naomira
Director Of The Insanity
avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: First Meet   Jeu 22 Mar - 21:00

    « Je suis désolé Monsieur, j’étais juste allé dans une classe pour pouvoir réviser mes cours, il y a trop de bruit à l’internat, c’est impossible de travailler. Je vous présente mes excuses. »

    A la suite de ses paroles je le balançais non sans violence par terre. Il n’avait qu’à pas se faire prendre après tout. J’admettais qu’on sorte après le couvre feu néanmoins si l’on se trouvait face à moi je ne pouvais m’empêcher de sévir. Après tout c’était mon rôle n’est-ce pas ? Biensur que ça l’était et j’y prenais même un certain plaisir.

    « Tes excuses ne changeront rien … Ce soir j’ai envie de m’amuser… Surtout que je t’ai vu en présence de mon papillon… Que croyais-tu qu’il allait se passer ? Je suis la discipline ici, on me doit le respect ! »

    J’avais dit cela sur un ton plutôt calme et pourtant tellement carnassier. Après tout il l’avait cherché, on ne parle pas avec ma chère Lucy, elle est mienne et je ne voulais surtout pas qu’elle se fasse d’ami. Déjà qu’elle s’était trouvé une petite amie… C’en était trop ! je pris ma tête entre mes mains et je la serrai fort.

    « Tu ne pourras jamais me l’enlever c’est bien compris !!! » lui hurlais-je en lui donnant un coup de pied dans le ventre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reignofmadness.forums-actifs.net
Klaus Mizumaki

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 31/05/2011
Age : 26
Localisation : Campus

MessageSujet: Re: First Meet   Dim 25 Mar - 12:47

J’avais mal. Une douleur sourde irradiait de mon ventre. Il m’avait pris par surprise. Je ne comprenais pas. Ou plutôt j’avais peur de trop bien comprendre. C’était donc lui dont m’avait parlé Lucy. C’était lui le directeur de cette école. Lui qui lui avait fait subir tout cela, qui lui avait fait vivre un enfer. D’accord je comprenais mieux. Cet homme, cet Akihide était complètement fou. Sa folie l’avait dévoré depuis sûrement très longtemps. Mais en cet instant, je ne comptais pas lui pardonner. Je ne comptais pas laisser sa folie excuser ses actes. Qu’on me frappe, je m’en fiche, j’étais un chien de l’armée, j’avais l’habitude. Mais ses actes à lui n’avaient aucune légitimité. Et ce je ne pouvais pas le laisser passer. Plus maintenant.

Mettant de côté ma douleur, je me redressais devant lui. J’étais revenu quelques années en arrière, donnant toute sa signification à l’uniforme que je portais. Oui j’étais reparti en guerre. Cet homme venait de gagner ma vendetta. Et peu importe combien de temps cela pouvait prendre, je savais que pour moi il n’y avait que deux réelles options. Soit il mourrait, soit c’était moi. Il n’allait probablement jamais entendre raison et moi encore moins.

Mes bras lâchèrent mon ventre pour venir se placer devant moi en garde basse en même temps que mon pied droit venait s’ancrer en retrait de mon corps, ma ranger venant gripper le sol de la cour. La boxe n’était peut-être pas mon domaine de prédilection mais je n’étais pas non plus un novice et je comptais bien le lui faire remarquer.

« Dites-moi, cela fait combien de temps que l’on ne vous a pas tenu tête ? »

Sans attendre, je lançais ma jambe droite vers son genou, frappant sur le côté de la rotule. Si je voulais avoir une chance de le battre, il fallait que je réduise sa mobilité. Pour l’instant il avait un trop gros avantage. Je ne pouvais pas bouger aussi bien que je le voulais. Il me semblait qu’une de mes côtes s’était fêlée. Merde, c’était pas un bon signe.

_________________
Let the bodies hit the floor ~ It smells gunpowder
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akihide Naomira
Director Of The Insanity
avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: First Meet   Dim 25 Mar - 13:26

    Je le voyais souffrir et à ce moment j’eus un large sourire. J’aimais voir la souffrance dans les yeux des gens. Cela me rendait tout simplement joviale, cela me faisait comme l’effet d’une bombe en moi, comme si je jouissais tout simplement.

    Je pouvais lire dans ses yeux qu’à présent il comprenait tout, qu’il savait qui j’étais, après tout beaucoup parlaient de moi mais ne connaissait pas mon visage. A présent il connaissait mon visage, ce qu’il ne savait pas en revanche c’est que je le connaissais par cœur. A vrai dire j’avais lu le dossier de chaque élève qui peuplait cette académie et je les avais tous en tête. Je me doutais bien que suite à mon attaque il y aurait des représailles dans le temps mais cela ne m’apeurait pas plus que ça au contraire, je jubilais de cette future rencontre.

    Le jeune homme semblait enfin mettre sa douleur de côté. Mon sourire se voulait carnassier à souhait. Le jeu pouvait enfin commencer. Il se mettait enfin en position de combat néanmoins je trouvais qu’il manquait un peu d’assurance, c’était parfait j’allais le broyer entre mes bras et il s’en voudrait d’avoir connu mon petit papillon aux ailes broyées.

    « Dites-moi, cela fait combien de temps que l’on ne vous a pas tenu tête ? »

    Je n’eus pas le temps de répondre que déjà il m’attaquait. Sa jambe droite vint se fracasser sur le côté de mon genou. Il ne perdait pas de temps et j’aimais ça, je m’en délectais même. Une douleur vive venait s’insinuer dans mon système nerveux, ça faisait longtemps que je n’avais plus ressenti ça et en cet instant je me sentais de nouveau vivant.

    Peut-être était-ce un adversaire de taille… mon sourire se transformait alors en rire des plus diabolique et fou. J’attendais un tel face à face depuis quelques années déjà en restant toujours insatisfait. J’avais du faire face à des jeunes ou moins jeunes hommes qui se pensaient plus fort que moi et comme d’habitude ils avaient finit en poussière, se sauvant quelques fois le plus loin de moi, de peur qu’il n’y ait des représailles.

    La guerre avait beau être fini au japon, elle continuait néanmoins dans l’enceinte de cette académie, silencieuse, discrète mais elle continuait néanmoins entre chaque clan. Sur cette pensée je lui tournais le dos un instant, rigolant de plus belle.

    « J’avoue que cela fait un moment qu’une vermine n’avait pas osé se mesurer à moi… Tu m’en vois ravi… » Et sans plus attendre je propulsais mon poing directement sur son crâne, il s’écroula de tout son poids sur le bitume. Je m’accroupis près de lui et appuyais sur ses côtes fêlé pour qu’il se réveille.

    « Alors, on fait dodo ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reignofmadness.forums-actifs.net
Klaus Mizumaki

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 31/05/2011
Age : 26
Localisation : Campus

MessageSujet: Re: First Meet   Dim 25 Mar - 19:33

Sa main s’écrasa contre ma cage thoracique, m’arrachant un cri de douleur. J’étais sonné, j’avais mal. Ma main s’agrippa par réflexe à sa chemise. J’avais un appui, pas le temps de réfléchir. Ma tête partit se fracasser contre son nez afin de lui faire lâcher prise. Je me reculais comme je pouvais de lui avant de me remettre sur les jambes. Pas bon, je n’avais pas encore retrouvé tout mon équilibre et j’avais du sang dans la bouche. Mais je ne voulais pas m’admettre vaincu. Pas encore. Peu importe le peu de chances qu’il me restait, je n’allais pas fuir. Je ne voulais plus fuir. Une fois encore mes bras vinrent se placer devant mon corps. Même si ma garde n’était plus aussi stable qu’il y a quelques instants, elle pouvait encore servir. Je pouvais encore repartir au combat.

Pas un mot. Non, je ne répondrais pas à ses provocations, tout ce que je pouvais y gagner c’était de me mordre la langue si jamais je me prenais un coup mal placé. A la place, ce fut mon poing droit qui partit pour un crochet, pour ensuite revenir à sa position initiale. Il fut immédiatement suivit de deux coups droit du poing gauche. Peu importe si je passais sa garde ou non. Tant que je l’empêchais d’attaquer, je pouvais m’en sortir.

J’avais complètement oublié l’endroit où je me trouvais. En cet instant je n’étais plus au Japon, ni même en Europe, non j’étais en train de me battre pour survivre. Rien d’autre n’avait d’importance en cet instant. Je l’avais suffisamment bien appris. Un tireur d’élite ne sera jamais fait prisonnier. Car parmi tous les soldats, lui seul est un tueur. On demande à une troupe de prendre une position, de contrôler une zone ou d’atteindre un objectif. Moi, on me demandait de tuer. Chacun de mes tirs devait faire une victime, telle est la tâche d’un sniper. Et en cet honneur nous n’avons droit à aucune pitié de notre adversaire puisque nous ne lui en montrons aucune.

Je reculais de deux pas, lui laissant une occasion de réagir. C’était voulu, si jamais il comptait me frapper j’étais prêt à réagir. Cet homme était solide, je devais me donner des occasions de frapper fort et pour cela je devais lui faire ouvrir sa garde, je devais le laisser frapper, dévier son coup d’un bras et frapper de l’autre. Viser la gorge pour lui couper la respiration. Il me suffisait d’attendre. Comme je l’avais toujours fait.

_________________
Let the bodies hit the floor ~ It smells gunpowder
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akihide Naomira
Director Of The Insanity
avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: First Meet   Dim 25 Mar - 21:26

    Le doux son d’un cri de douleur… Quelle meilleure mélodie que celle-ci ? Je pense que j’avais dû lui faire mal. Oh quelle maladresse de ma part… Je ris de nouveau avant que ce sale jeune de putain vint agripper ses saletés de main sur ma chemise pour ensuite venir écraser sa tête contre la mienne, il heurta mon nez ce qui me fit lâcher mon emprise sur lui. Je reculais de quelques pas sous le choc, il avait été rude mais je survivais. Ce n’est pas ça qui allait me mettre KO, j’avais vu bien pire. Au moins cela lui laissait le temps de se remettre sur ses pieds et en parlant de pied j’allais en prendre un phénoménal avec ce petit…

    Il ne fuyait pas c’était un excellent signe pour moi, j’allais pouvoir m’amuser plus longuement avec lui. Il ne disait rien, comme s’il ne voulait pas céder à mes provocations, cela me désappointais quelque peu mais pour être franc j’attendais surtout du mouvement de sa part. Il envoya ensuite quelques coups que je parais sans mal. Il était prévisible c’était jouissif de voir qu’il n’arrivait pas à me toucher. Pourtant je ne bougeais pas, mise à part mes bras pour parer les coups.

    Ce jeune homme m’épatait tout de même. Il était l’un des rares à continuer de se battre malgré les dégâts que je lui avais infligé. Je souris de nouveau, j’aimais décidément me battre contre lui. Je retrouvais ma jeunesse faite de violence, de combat perpétuelle pour montrer ma force, étaler mon pouvoir à ses pauvres déchets humains qui voulaient à tout prix me dépasser mais jamais ils ne trouvaient ma faiblesse. Ma seule faiblesse était Lucy ou ma sœur mais qui pouvait le savoir. Je ne suis pas du genre à étaler ma vie au grand jour… C’est ce qui fait ma force avec ma folie bien sur.

    Je le vis ensuite se reculer de quelques pas, que cherchait-il à faire ? Refermer un piège sur moi peut-être ? Surement et j’adorai cette idée, pour une fois que je me retrouvais en temps que l’oiseau et non pas la cage. J’aimais beaucoup cette nouvelle sensation mais assez de penser il fallait que je passe à l’action. Je mis la main dans la poche de mon hakama et en sorti un couteau papillon que j’ouvris devant les yeux de Klaus.

    A présent le jeu allait vraiment valoir le détour, j’allais enfin voir du sang couler. Je pris ma respiration et fut d’une rapidité malsaine pour venir lui entailler le bras. Le couteau était arrivé à destination, il avait déchiré sa veste, sa chemise et l’avait entaillé plutôt profondément au vu du sang qui s’échappait de sa plaie.

    Je me reculais ensuite de quelque pas sur mes gardes, à l’affut du moindre mouvement de sa part. Je la jouais déloyale certes mais voilà ce qu’il se passe lorsqu’on essaye de retirer de mes griffes Lucy. Elle m’appartient personne ne pourra l’enlever de son cauchemar.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reignofmadness.forums-actifs.net
Klaus Mizumaki

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 31/05/2011
Age : 26
Localisation : Campus

MessageSujet: Re: First Meet   Lun 26 Mar - 19:37

Maintenant je saignais. Merde, j’étais clairement en infériorité là. Il avait mené durant tout le combat et maintenant il avait un avantage supplémentaire. Et je n’avais rien pour contrer. Pourtant je ne pouvais pas m’arrêter, je ne pouvais pas abandonner, jamais il ne le permettrait et je le voulais encore moins. Allez réfléchis, trouve une solution. Il y a forcément une solution. Et dépêche-toi, sinon tu vas perdre trop de sang. Mon sac ? Rien d’utile dedans. J’étais vraiment acculé. Pas d’arme, pas de quoi riposter. J’allais devoir gérer avec une bonne allonge.

J’enlevais ma veste pour la passer autour de mon avant-bras et de ma main. Ça absorberait un peu le sang et surtout je pourrais gérer un peu mieux sa lame. Tant qu’il ne s’en servait pas en estoc, j’avais des chances de pouvoir attraper son couteau. Maigre solution, mais je n’avais pas le choix. Pour le reste je ne pouvais plus trop m’approcher de lui. Trop dangereux. Me restait plus que mes jambes. J’avais un peu plus de protection du fait de mes rangers. Autant que ça serve.

Je repassais donc à l’attaque, donnant de violents coups de pied, que ce soit sur ses bras ou sur ses jambes. Je profitais du poids de mes chaussures pour avoir un meilleur impact. Mais je ne pus pas continuer bien longtemps à ce rythme. Au fur et à mesure, mes coups se faisaient de plus en plus lent, moins fort. Je remarquais ma veste. Elle était tellement imbibée de sang qu’on ne distinguait plus la couleur d’origine.

C’était donc ici que se tenait ma limite. Même ma vue commençait à se troubler. J’avais perdu. Tiens qu’est ce qui allait m’arriver ? Bonne question. Il était peut-être temps de m’en occuper. Après tout je venais de me battre contre le directeur de l’école. Enfin de me battre, c’est un bien grand mot. Je n’avais eu aucune chance. Il était à un tout autre niveau.

Tiens pendant combien de temps étais-je resté immobile ? Je ne saurais pas le dire. Mes yeux se portèrent vers mon adversaire, essayant de comprendre ce qu’il voulait faire. Je n’avais plus aucune garde. Mees bras pendaient le long de mon corps, désormais trop lourds pour que je puisse les bouger. C’était d’ailleurs un miracle en soit si je tenais encore debout. Enfin, ça n’allait probablement pas durer.

« Amènes-toi ! »

Il fallait que cela cesse. Je ne voulais pas de sa pitié. Je ne voulais pas lui devoir ça. Je le haïssais et en cet instant c’était bien la seule chose que je pouvais faire. Le haïr. Pour pouvoir rester debout.

_________________
Let the bodies hit the floor ~ It smells gunpowder
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akihide Naomira
Director Of The Insanity
avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: First Meet   Lun 26 Mar - 20:57

    Décidément ce gosse me faisait rire, allez savoir pourquoi… Peut-être parce qu’il me faisait pitié mais je dois avouer qu’il se débrouillait bien même si je le malmenais. Je le voyais donc s’affairer à enrouler sur son bras sa veste. Bonne initiative de sa part, car je n’y étais pas allé de main morte avec mon couteau papillon. Je me léchais les lèvres tout en regardant son sang couler, que j’aimais cette vue…. Cela m’apaisait, me berçait…

    Il repassa ensuite à l’attaque, donnant des coups non pas dénoués de violence. Il avait beau perdre beaucoup de sang cela ne le gênait pas, enfin pour combien de temps encore… Malgré tout je parais ses coups, il était moins rapide avec le temps. Je rigolais pendant ses attaques de plus en plus faibles. Il avait atteint sa limite au fur et à mesure que son sang imbibait sa veste.

    Cela devenait rapidement pathétique à mes yeux, je m’étais lassé ca y est… Et un soupir s’échappa de ma bouche lorsqu’il me dit de m’amener vers lui. Qu’attendait-il au juste ? Que je lui tombe dessus avec toute ma force ? Car oui je n’avais pas mis beaucoup de force dans mes attaques jusqu’à présent…

    Une fois qu’il avait fini ces attaques pour le moins merdique, je me collais avec force contre lui, l’enserrant avec l’un de mes bras, faisant, de mon autre main valser la lame dans son dos. Entailles légères mais qui laissaient tout de même passer de minces filets de sang, tachant sa chemise à quelques endroits. Je me délectais de ce spectacle mais j’arrêtais vite mon petit jeu. Le prenant par le cou tout en l’étranglant avec force, je le mis à ma hauteur et le regardais quelques instant dans les yeux…

    Lorsque mon petit jeu se finit je jetais avec violence le jeune homme par terre. Quelque chose dans son regard m’avait énervé mais je ne savais dire quoi. C’est alors que je m’approchais de lui, mettant ma lame sur sa gorge, l’enfonçant légèrement dans sa peau.

    « Et maintenant que vas-tu faire ? » Sur ses bonnes paroles je lui mis un coup de tête qui l’envoya au pays des songes. Je le mis ensuite sur mon épaule et l’emmena dans la salle des torture et le mis sur la chaise des tortures, je le sanglais pour ne pas qu’il bouge et me mis à lui recoudre le bras avec attention. Après tout il s’était bien débrouillé…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reignofmadness.forums-actifs.net
Klaus Mizumaki

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 31/05/2011
Age : 26
Localisation : Campus

MessageSujet: Re: First Meet   Lun 26 Mar - 21:34

Je ne pouvais plus réagir. J’avais trop perdu de sang. Mon regard s’était ternit. Mon corps n’était qu’un mélange de fatigue et de douleur. C’était une sensation assez étrange. Je ne sentais plus mon corps. Je ne comprenais plus vraiment ce qui m’entourait. Je voyais Akihide attraper mon corps, planter son couteau dans mon dos. Pourtant c’était moi sans vraiment l’être. Je n’avais plus la force de hurler ma douleur. Pourtant je ressentais parfaitement sa lame glisser contre mes nerfs, transformant mon dos en un nid de souffrance, venant brûler jusqu’à mon cerveau. Puis ce furent mes poumons, lorsque sa main vint s’écraser contre ma gorge. Je voulais me débattre, pour ne pas mourir asphyxié mais je ne pus que remuer faiblement mes jambes. Il me parla, du moins je vis ses lèvres bouger mais mes oreilles sifflaient trop pour que je puisse entendre quoi que ce soit. Je n’étais plus qu’une poupée entre ses mains. Tout ce que je pus lui faire ce fut un sourire. Je ne sentais plus rien, ce qu’il faisait ne servait à rien.

Pas le temps de savourer cette petite victoire. Il m’expédia au pays des songes. Endroit qui fut assez troublé. Mon cerveau meurtri délirait. Il était retourné en Europe, me faisant revivre les charniers, avec cette odeur de poudre et de chair décomposée qui donnait envie de vomir. J’essayais de me battre, de faire face au flot humain en face de moi, mais mon corps refusait de bouger. Et mon bras me brûlait. Je ne comprenais pas. Pourquoi ne pouvais-je rien faire ? Je devais la protéger ! Qui ça ? Elle. Oui, mais qui elle ? Ma sœur ? Elle était morte. Je l’avais tué. C’était son corps pourrissant qui se tenait devant moi, avec un regard accusateur. Mais je ne savais pas. Je suis désolé. Il n’y avait rien d’autre que je pouvais faire. Je ne pouvais pas m’occuper d’eux, ils étaient trop nombreux. Désolé Lucy j’étais incapable de te protéger au final.

J’émergeais brusquement, cependant, avant même de pouvoir me lever, je fus immédiatement plaqué contre une chaise. Mon dos s’écrasa contre un dossier, ouvrant un peu plus les entailles qui le parcouraient. J’hurlai de douleur. Il me fallut un moment pour comprendre la position dans laquelle je me trouvais à défaut de savoir l’endroit où j’étais. J’étais sanglé à une chaise. Et je le vis. Lui. Il était en train de recoudre mon bras. Pourquoi ? A quoi voulait-il en venir en faisant ça ? Je ne comprenais pas. Je voulais me débattre mais c’était chose impossible. Mes mains se crispèrent, essayant de griffer les attaches, je me tordais les poignets pour tenter de me libérer de ces entraves. Je commençais à paniquer. Qu’est-ce qu’il voulait à la fin ?

J’étais en train de perdre mon sang froid, je n’arrivais pas à me calmer. La peur l’emportait sur la raison. Je voulais bouger, je DEVAIS bouger. Je ne pouvais pas rester comme ça sinon j’allais devenir fou.

_________________
Let the bodies hit the floor ~ It smells gunpowder
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akihide Naomira
Director Of The Insanity
avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: First Meet   Lun 26 Mar - 22:33

    Le jeune homme émergeait enfin, je pensais qu’il ne se réveillerait jamais pour être franc mais après tout pourquoi ne se serait-il pas réveillé, après tout je n’y étais pas allé si fort que ça, si ? Mais alors qu’il venait de se réveiller un hurlement empli la pièce, SON hurlement. A la suite de quoi je ris à gorge déployé, j’aimais tellement ça, entendre des cris de douleur, c’en était presque jouissif pour moi. Dérangé ? Moi ? Akihide ? Mais non voyons un peu de bon sens…

    Je levais légèrement les yeux suite à son cri tout en stoppant ma couture, il se crispait, signe que ses sens étaient de nouveau en alerte. J’en jubilais presque et il ne savait pas du tout ce qui allait suivre, après tout comment pouvait-il s’en douter, j’avais toujours une longueur d’avance sur les gens, ce n’était pas aujourd’hui que ce talent allait me passer sous le nez voyons…

    Je finis en quelques minutes de le recoudre, après tout j’avais souvent rattaché des pièces de chair dans ma vie, j’en étais presque devenu un maitre. Avec le temps et les ingrédients nécessaire on s’en sortait toujours n’est-ce pas ? Bien évidemment que oui, c’était une réalité, c’est en forgeant qu’on devient forgeron comme le dit si bien le proverbe.

    Lorsque j’eus fini je scrutais un long moment le jeune homme, ce Klaus ancien tireur d’élite, dieu que j’aimais faire souffrir les gens ! C’était ma drogue, mon unique raison de vivre parmi ces adolescents absurde qui croyaient que le temps était revenu au beau fixe. Quelle illusion ! Quelle PUTAIN d’illusion même ! On ne sort jamais de l’enfer, on s’y engouffre sans jamais en voir la fin, tel un chemin infini…

    Après avoir longuement regardé Klaus un sourire se dessina sur mon visage, j’aimais tellement la surprise que je lui avais préparé… Je pris sa tête entre mes doigts et tout en lui disant de bien regarder je la dirigeais vers le fond de la pièce. A cet endroit se trouvait Lucy enchainée. Nouveau rictus, je dis à mon papillon de s’avancer vers nous et lui donnais de l’alcool à 90 et un couteau à large lame affuté comme un rasoir.

    « Vois-tu j’ai proposé quelque chose à ma petite Lucy. Soit elle te torture soit je tue sa chienne de petite amie… Le choix à vi… » Je n’eus pas le temps de finir ma phrase que Lucy me coupais pour hurler que non mais elle n’eut pas le temps de finir que je lui envoyais une énorme gifle. « Donc comme je disais, le choix s’est vite fait et tu en es le perdant mon petit… »

    Je regardais ensuite Lucy, sur son doux visage coulait de chaudes larmes, j’avais aimé lui proposer ce choix. Je savais pertinemment que son esprit ne saurait plus où donner de la tête suite à ce dilemme et j’en pris une profonde aspiration de désir. C’est que ça me donnait la gaule cette histoire !

    Je me positionnais derrière Lucy pour qu’elle sente bien mon membre contre son dos, elle se crispa d’un coup, je me délectais de sa réaction. La peur était en elle et cela me suffit pour le coup. Je pris ensuite son bras droit qui tenait l’alcool et le mis au dessus du bras recousu du jeune homme.

    « Maintenant verses-en un peu ma chérie. » Mon ton se voulait calme et menaçant à la fois, ce ton qu’elle connaissait si bien…

    « Pardonne-moi… Mais je dois le faire… » Elle baissa la tête tout en continuant de pleurer et versa une longue coulée du liquide, à ce moment un premier hurlement retentit. Je m’exaltais de voir un tel spectacle.

    Lorsqu’elle eut fini de verser le liquide je lui ôtais de sa main et prit celle qui tenait le couteau. Je lui dis ensuite de s’en donner à cœur joie et elle s’en occupa, découpant doucement quelques morceaux de chair.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reignofmadness.forums-actifs.net
Klaus Mizumaki

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 31/05/2011
Age : 26
Localisation : Campus

MessageSujet: Re: First Meet   Lun 26 Mar - 23:03

Je devenais fou. La douleur me rendait fou. Je ne pouvais qu’hurler. Mon corps était en feu. Je forçais tellement sur les lanières que ma peau s’était découpée, laissant suinter du sang, même si au final mon corps entier était une plaie ouverte. J’essayais de capter le regard de Lucy, de comprendre pourquoi. Je n’y arrivais pas. Je ne comprenais pas. Pourquoi ne fuyait-elle pas ? Il y avait une limite à ce que cet homme pouvait faire pour la suivre non ? Qu’est ce qui l’empêchait de fuir ? Qu’est-ce qu’il utilisait pour la faire chanter ? Je ne trouvais pas de réponse à ces questions qui se perdirent rapidement dans un flot continu de douleur. Je voulais que tout cela s’arrête mais rien n’y pouvait. J’étais impuissant.

Premier blackout.

Mon cerveau avait fini par lâcher. Il s’était déconnecté afin de se préserver. Pendant quelques instants je pus profiter d’un instant où je ne ressentais plus rien. Ce fut un délice incommensurable. Malheureusement, il fut de courte durée et rapidement la souffrance fut de retour. Je ne vivais plus qu’à travers elle. Je luttais pour rester conscient, pour comprendre ce qu’il se passait, pour les voir, Lui et Lucy. Je voulais parler, leur dire d’arrêter mais j’en étais incapable. Les seuls sons que je pouvais produire étaient des cris de douleur. J’étais complètement crispé, incapable de contrôler mon corps qui commença à s’agiter seul.

Second blackout, premier arrêt cardiaque.

Il parait que lorsque l’on est sur le point de mourir, on voit sa vie défiler devant ses yeux. Pour moi, ce n’était pas le cas. Il fallait dire que je n’avais pas vraiment vécu. Non, moi je devais faire face à un moi-même de 5 ans. Il avait le regard accusateur. Comme s’il m’en voulait de ce que je lui avais fait devenir. Je voulais lui expliquer, lui dire que ce n’était pas de ma faute, que j’étais désolé, mais déjà j’étais aspiré vers la réalité. Le choc d’un nouveau jet d’alcool m’avait ramené à la vie, relançant mon cœur qui avait cessé un instant de battre. Ma bouche s’ouvrit pour la première fois non en un hurlement mais juste pour faire revenir de l’air dans mes poumons. Mes yeux se posèrent sur Akihide. Lui j’allais le tuer. Oh oui, j’allais lui faire payer pour ce qu’il m’avait fait, pour ce qu’il nous avait fait. Peu importe le temps que ça allait prendre. Peu importe les moyens que je devais utiliser, peu importe si je devais faire venir en pièce détachées une arme de l’autre bout du monde. Je me moquais de devoir rester ici le temps qu’il fallait. De toute façon là j’étais trop épuisé pour continuer de hurler. Tout juste pouvais-je gémir. Ce soir je m’avouais vaincu, mais je n’allais pas abandonner. D’autant plus que je commençais à sentir une douce chaleur en moi, réconfortante avec toutes ces pulsions meurtrières, toutes ces images du corps décomposé du directeur. Empalé, éviscéré, tailladé, décomposé. Oui, un jour je t’offrirais une belle mort tu m’entends. Ne crois pas pouvoir y échapper. NE ME REGARDE PAS AVEC CET AIR SUPERIEUR !

_________________
Let the bodies hit the floor ~ It smells gunpowder
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: First Meet   

Revenir en haut Aller en bas
 
First Meet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ahem.. Please to meet you ?.
» Meet Up - 27 février BD Cosmos à Laval
» "Never be the same, if we ever meet again."
» 07. Hi, I'm Glenn ! Nice to meet you !
» [The Preston Sisters : Meet Anna, the one with the eyes that look ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Archives-
Sauter vers: